L'Académie de Minuit
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Départ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alia
Professeur d'Astronomie
avatar

Nombre de messages : 956
Age : 26
Localisation : Quelque part...
Date d'inscription : 05/06/2006

MessageSujet: Départ...   Mar 20 Juin - 16:13

Alia entra discrétement dans la pièce du coffre. Elle prit une plume et à la lueur de feu écrit une partie de son passé. Passé lointain, mais non oublié et cause de son désespoir.

La lune était pleine ce soir. Son éclat d'argent éclairait la plaine en-dessous d'elle. Tout laissait à croire qu'elle resterait ainsi, mais demain... Demain, le cor retentira. Demain, les cris des hommes en colère perturberont ce calme apparent. Demain, le sang coulera, tachant l'herbe si verte. Demain, les vautours voleront dans le ciel où règne la lune, pour achever les fiers soldats. Demain, les biches comme les sangliers, les merles comme les colombes, les coccinelles comme les sauterelles fuiront ce lieu si magnifique; écrasés, piétinés et chassés, à toute allure. Demain, les chants de guerre remplaceront le chant vert de la nature. Demain, ce sera la guerre. Pas seulement entre les hommes, mais aussi contre cette belle nature qui nous comblent jour à près jour. Et, là-haut sur sa monture, une elfe contemple ce dernier spectacle avant l'aénantissement, avant la mort et la rage sanglante de la guerre. Son visage triste, laisse couler une larme sur sa joue. Mais personne n'est là pour assister à son départ. Seule la lune en est le témoin. La lune, maîtresse de la nuit et de la pénombre. La lune, adorée mais sans autre choix que d'assister une dernière fois à cet hommage rendu...

Elle déposa doucement son parchemin dans le coffre et s'en alla.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alia
Professeur d'Astronomie
avatar

Nombre de messages : 956
Age : 26
Localisation : Quelque part...
Date d'inscription : 05/06/2006

MessageSujet: Re: Départ...   Jeu 22 Juin - 18:44

Alia entra dans la pièce, les cheveux emmélés, et referma vivement la porte. Elle s'en alla écrire une prose.

Le vent soufflait ce soir là. Il s'acharnait sur les faibles branches, les brisant et les détruisant. L'herbe devait aussi résisté à ce souffle puissant. Mais, le vent n'en voulait, ni à l'herbe, ni aux branches, ni aux feuilles mais seulement à ce corps étendu là. Ce corps qui laissait échapper son sang et sa vie. Le vent tentait de le refroidir, mais la lune n'en avait pas décidé ainsi. Elle continuait à éclairer de toutes ses forces le visage de la belle elfe. Mais ne voyant aucune réaction, elle en appella au chant vert de la nature. Musique réconfortante et chaleureuse, oublieuse de ses soucis, sans autre avis que la vie. Ce chant merveilleux gagnait les oreilles de l'elfe, faiblissant mais restant devant le vent. C'est avec colère que celui-ci souffla quand enfin l'elfe s'éveilla. Vaincu le vent se retira dans sa fureur et la lune ce soir-là fut plus brillante que jamais...

Ce texte ainsi rédigé, Alia le déposa dans le coffre avide de parchemin. Et c'est sur la pointe des pieds qu'elle disparut.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alia
Professeur d'Astronomie
avatar

Nombre de messages : 956
Age : 26
Localisation : Quelque part...
Date d'inscription : 05/06/2006

MessageSujet: Re: Départ...   Mer 28 Juin - 13:08

Alia entre dans la pièce. Le hurlement des loups dehors l'inspire. Elle prend une plume et la tête pleine de cette musique, écrit...

Courir, courir, toujours courir... Les branches se baissent sous son passage, aide sa progression. Courir... Ses pas sont légés comme l'air, le vent la porte à toute allure à travers le bois. Mais, ils sont là... Derrière elle,... Leurs pas bruyant brisent les brindilles, faient fuir les plus petits animaux. Et elle court, court... Sa foururre blanche attire leurs yeux, elle ne les semera pas, qu'une solution, courir... Mais voilà un mur de granit infranchissable. Elle se retourne, prête à se battre avec toute la puissance de ses cros, de ses griffes. Prête à défendre chèrement sa peau. Mais, ils sont nombreux, trop nombreux. Elle ne peut rien faire, rien, si ce n'est pousser un hulement effrayant pour leur glacer le souffle. Leurs piques s'approchent d'elle, plus près, encore plus près... Un grognement sort de sa machoire menaçante. Le souvenir de ses louvetaux morts revient à elle. La haine, la vengeance, lui redonne une nouvelle vivacité. Un dernier hurlement, et la voilà qui plonge dans le combat. Les piques se brisent, les nuques craquent. Plus rien ne l'arrête, plus rien... C'est le carnage. Les hommes fuient. Elle leur court après. Courir... Mais elle s'arrête à la lisière du bois, elle n'est pas comme eux, non, jamais... Elle rebrousse chemin, part loin de ce monde, plus forte. Toujours en courant. Courir...

Elle dépose le parchemin dans le coffre, qui commence à se remplir doucement, et s'en va sous la lune.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alia
Professeur d'Astronomie
avatar

Nombre de messages : 956
Age : 26
Localisation : Quelque part...
Date d'inscription : 05/06/2006

MessageSujet: Re: Départ...   Lun 10 Juil - 15:50

Alia déposa furtivement un parchemin dans le coffre.

La lune n'était pas blanche, cette fois-ci... Un éclat doré, tachait son reflet dans l'eau du lac. Les flammes volaient haut dans le ciel, touchant presque les nuages. Il n'y avait plus rien à faire... C'était un supplice comme on en avait jamais vu. Les arbres tombaient les uns après les autres, en craquant et gémissant. Les animaux couraient se réfugier, mais trop tard... Les flammes avaient déjà tout envahi. Ils se retrouvèrent pris au piège des flammes fatales. La-haut loin de cette torture, sur un monticule de pierre, un homme observe les ravages. Une flamme brille aussi dans ses yeux, mais c'est une flamme de haine. Son sourire maléfique déchire encore plus le coeur de la lune qui ne peut rien faire face à ce désastre. Arrive alors, le vent. En proie à la fureur, il souffle, il enrage, et il aggrave le désastre... La lune là-haut pleure son désarroi, mais elle ne voie pas que le vent se ressaisit. Au lieu de souffler à l'aveuglette, il entraine les flammes vers leur créateur. Il ne peut que pousser un cri avant d'être consumé vif. La lune passe alors à l'action. Maîtresse des marées et de la nuit, elle dirige l'eau vers les troncs blessés et délivre les animaux emprisonnés. Sans le vouloir, les voilà réconcilié à jamais, sous la musique de la nature...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Départ...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Départ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vraie Raison du Départ de Batista
» Départ non réfléchi et vite regrété.
» Patrimoine de Coupvray: Part de Brie
» Un triste départ ... pour toute la communauté du forum RPG Soul Eater
» Les membres du CEP frappés d’interdiction de départ

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Farindar :: Près du feu :: Le coffre aux écrits-
Sauter vers: